Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vertou Ecologie Solidarité

Vertou Ecologie Solidarité

Blog ayant pour objet d'informer de l'actualité de l'association Vertou Ecologie Solidarité, opinion et débats sur les sujets locaux, les manifestations et les rendez-vous.

Les prétendus "biocarburant" !

Ces biocarburants comme on les appelles qui non de "bio" que le nom.
Lors de la réunion publique de Vertou écologie solidarité le mois dernier, il en a été question pour dénoncer la crise alimentaire qu’ils aggravent. Ce n’est certainement pas la solution à la crise énergétique du à la raréfaction du pétrole.Eventuellement à la marge on peut recycler l’huile de friture pour faire rouler le tracteur, mais ce n’est pas une alternative généralisable. En effet
Le biocarburant menace les terres de 60 millions d’autochtones
Selon les participants au Forum permanent des Nations-Unies sur les questions indigènes (UNPFII), qui s’est réuni ces jours-ci à New York, la demande mondiale en biocarburant détruit les terres et les vies des peuples indigènes.
Un rapport présenté au Forum dénonce la recrudescence des violations des droits de l’homme, des déplacements et des conflits provoqués par la spoliation des terres et forêts ancestrales pour y produire du biocarburant’. L’un des auteurs du rapport, Victoria Tauli-Corpuz, présidente du Forum, a déclaré que si elle continue à ce rythme, l’expansion des biocarburants menacera les terres et les modes de vie de 60 millions de membres de communautés indigènes du monde entier.
Le palmier à huile est la plus dévastatrice des plantes utilisées pour produire du biocarburant. En Malaisie, plusieurs millions d'autochtones sont déjà affectés par de telles plantations, tout comme en Indonésie, où plus de 6 millions d’hectares ont été plantés, principalement en territoire indigène. En Colombie, des milliers de familles, la plupart indigènes, ont été violemment expulsées de leur terre pour y cultiver le palmier à huile et autres plantes pour biocarburant.

Stephen Corry, directeur de Survival a déclaré cette semaine : ‘Le boom du biocarburant n’a pas seulement de graves conséquences sur l’environnement, la hausse du prix des denrées alimentaires ou la survie des orang-outang – il a aussi un impact dévastateur sur les peuples indigènes. Les compagnies qui promeuvent cette industrie ont réellement la volonté de se débarrasser des peuples indigènes afin d’accaparer leurs terres’.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article