Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vertou Ecologie Solidarité

Vertou Ecologie Solidarité

Blog ayant pour objet d'informer de l'actualité de l'association Vertou Ecologie Solidarité, opinion et débats sur les sujets locaux, les manifestations et les rendez-vous.

Le Compostage collectif de quartier

Dans la série des exemples dont il serait bon de s'inspirer pour bâtir au niveau local un monde plus respectueux de son environnement, nous vous présentons l'expérience réussi de Saint-Philbert-de-Bouaine qui à mis en place un compostage collectif de quartier.

Saint-Philbert-de-Bouaine :
laboratoire des déchets fermentescibles

La commune  mène une expérience tout à fait nouvelle en France : le compostage collectif de la fraction des fermentescibles des ordures ménagères (FFOM) et des déchets verts.
Les habitants de Saint-Philbert-de-Bouaine ont montré en 2000 leur hostilité et leur détermination contre un projet départemental de création sur son territoire d'un centre d'enfouissement technique des déchets ménagers. Ils ont nourri cette opposition en démontant les mécanismes de la gestion des déchets. Ils ont ainsi pu dénoncer l'absence de l'observation de la loi qui met en priorité la réduction des déchets. Aujourd'hui, ils participent à un processus d'apport volontaire de la FFOM sur une plate-forme dans l'agglomération pour leur compostage, et montrer ainsi leur exemplarité dans la gestion des déchets.

Le compostage collectif de quartier mis en pratique à Saint Philbert !

Le syndicat mixte Montaigu-Rocheservière mène, avec la commune de Saint-Philbert-de-Bouaine, un processus innovant sur le compostage.

Le compostage, qu'est-ce que c'est ?

Le compostage résulte de l'action de micro-organismes qui transforment les déchets organiques en présence d'eau et d'oxygène pour donner du compost, c'est-à-dire un produit comparable à de l'humus.

En quoi consiste ce processus ?

Les habitants de Saint-Philbert de Bouaine sont invités à apporter la partie fermentescible de leurs ordures ménagères (déchets de cuisine) sur un site où ces déchets sont ensuite compostés. Le site n'est accessible qu'aux heures d'ouverture car il est gardé.
Un équipement spécifique est proposé aux usagers pour leur faciliter ce nouveau geste de tri : un seau, un bac, un guide et un aide-mémoire.

Depuis quand peut-on trier nos déchets organiques ?
Cette opération a débuté le 29 octobre 2002. Une information a été organisée à l'ensemble de la population pour l'informer de la date de démarrage et pour préciser toutes les modalités pratiques dans le cadre de réunions de quartier. Les nouveaux arrivants trouvent aujourd'hui cette communication à la mairie et sur la plate-forme de compostage.

Est-ce que ce mode de compostage existe ailleurs ?

L'existence du compostage dit de quartier est anecdotique en France. Ce qui est répandu, en revanche c'est le compostage individuel où chaque usager produit, chez lui, son compost.

Pourquoi alors, avoir choi si le compostage de quartier ?
Le choix du compostage de quartier a été fait par les élus du syndicat mixte et de la commune de Saint Philbert. Il permet aussi l'élimination des déchets verts de la collectivité. Ces déchets sont, en effet, mélangés avec les ordures organiques pour améliorer la qualité du compost.
De plus, dans le cas présent, la seule contrainte de l'habitant consiste à aller porter la partie fermentescible de ses déchets sur la plate-forme. Dans le cas du compostage individuel les usagers doivent " mettre la main à la pâte " en réalisant eux-mêmes leur compost.
Enfin, le compost ainsi obtenu a une meilleure qualité qu'un compost obtenu par compostage individuel et des analyses sont effectuées pour suivre sa composition.

Et si je compostais déjà ?
Il est bien évident que les habitants qui ont l'habitude de composter chez eux leurs déchets organiques sont encourager à continuer. La personne qui accueille sur la plate-forme de compostage est à leur disposition pour leur apporter les conseils utiles dans la bonne réalisation de leur compost.  

Suite de l'article à suivre prochainnement

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Yvan 16/06/2008 23:24

De par le volume traité, le niveau de fermentation est plus important dans le compostage collectif (autour de 70°) ce qui permet le compostage des mauvaises herbes, des plantes atteintes de maladies (la température détruit les graines des mauvaises herbes et autres agents pathogènes), des produits carnés, les coquillages concassés (apport de calcaire au compost), …

Et il existe une association dans l'agglo nantaise qui a pour objectif de mettre en place un lieu de compostage collectif (en partenariat avec l'asso des jargins de la Crapaudine).
http://compostri.free.fr/Accueil.html